CPF

Le CPF remplace le DIF

Le droit individuel à la formation (DIF) est remplacé par le Compte Personnel de Formation (CPF) à partir du 1er janvier 2015. Les heures acquises au titre DIF non utilisées seront versées à un compte CPF.

Il sera attaché à la personne et non plus au contrat de travail. C’est-à-dire qu’il suivra l’individu tout au long de sa vie active en lui permettant d’acquérir des heures de formation financées, sans limite de temps, quels que soient les changements de statut professionnel.

Les heures accumulées ne seront plus perdues en passant d’un emploi à l’autre (portabilité). Le compte sera surtout utile dans les périodes de transition, c’est-à-dire au moment même où la mobilisation du DIF devenait impossible.

Il permettra d’accumuler 150 heures contre 120 pour l’actuel DIF.Le CPF permet de capitaliser 24 h par an pendant les 5 premières années. Si ces heures n’ont pas été utilisées, les actifs ne cumulent plus que 12h par an dans la limite des 150 heures.

CPF : les formations concernées

Les formations éligibles au CPF devront être qualifiantes ou diplômantes ou listées dans le socle de connaissances et de compétences, c’est-à-dire toutes les matières indispensables à maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire en France. Les langues figurent évidemment dans cette liste. Les autres formations éligibles au CPF seront choisies par rapport aux besoins économiques prévisibles. Elles seront élaborées par les Conseils régionaux, les partenaires sociaux et les branches professionnelles.

Pour consulter votre compte : moncompteformation.gouv.fr